LES TROMBES EN FRANCE

Tornadoes in France


Dernière mise à jour : 22 Janvier 2005 - Last update : 22nd January 2005

François Paul, Climat-Energie-Environnement

 

La base de données de Climat-Energie-Environnement

The database of Climat-Energie-Environnement

Le premier inventaire sérieux des trombes françaises a été réalisé en 1984 par le Professeur Jean Dessens (Dessens 1984), Centre de Recherches Atmosphériques, pour le compte du Commissariat à l’Etude et à la Prévention des Risques Naturels Majeurs. 100 trombes d’une intensité supérieure ou égale à F2, selon l’échelle de Fujita qui en comporte 6, avaient été recensées.

Depuis 1993, F. Paul (Paul 1999 à 2002), Climat-Energie-Environnement, poursuit l’enrichissement de l’inventaire. Celui-ci comporte aujourd’hui 350 événements.

The first serious inventory of French tornadoes was made in 1984 by Jean Dessens (Dessens 1984), with the support of the Commissariat à l’Etude et à la Prévention des Risques Naturels Majeurs. 100 tornadoes of an intensity greater than F2 were listed.

Since 1993, F. Paul (Paul 1999 to 2002), Climat-Energie-Environnement has continued the updating of the inventory. This one comprise 350 events currently.

 

Méthodologie - Methodology

Dans la base de données sur les trombes françaises, on peut distinguer deux périodes (Paul 1999) : « historique » - avant 1960 (recherche en bibliothèque uniquement : revues scientifiques, journaux) – et « contemporaine » - après 1960 (recherche en bibliothèque, journaux, information provenant de la radio, de la télévision, recherche sur internet et témoignages).

In the French dataset, two periods can be distinguished (Paul 1999) : “historical” – before 1960 (library research only : scientific reviews, newspapers) – and “contemporary” – 1960 and later (library research plus dialy recordings from radio and television and recently files of certain newspapers on internet and interviews).

 

Intensité des trombes - Tornadoes intensity

L’intensité des trombes a été déterminée en utilisant l’échelle de Fujita. Celle-ci comporte 6 classes : F0 et F1, trombes faibles (vent maximal inférieur à 50 m/s), F2 et F3, trombes fortes (vent maximal inférieur à 90 m/s), F4 et F5, trombes violentes (vent maximal supérieur à 90 m/s).

The intensity of tornadoes was estimated by using the Fujita scale. This one comprises 6 classes:  F0 and F1, weak tornadoes (maximum wind speed lower than 50 m/s), F2 and F3, strong tornadoes (maximum wind speed lower than 90 m/s), F4 and F5, violent tornadoes (maximum wind speed higher than 90 m/s).

 

Echelle

Scale number

Dommages

Intensity phrase

Vitesse du vent

Wind speed

Type de dégâts

Type of damage done

F0

Légers

Gale tornado

17-32 m/s

Petites branches d'arbres cassées, antennes de TV tordues, caravanes déplacées

Breaks small branches off trees, twists antennas of TV, moves caravans

F1

Modérés

Moderate tornado

33-49 m/s

Arbres arrachés, dépendances soufflées, caravanes renversées

Trees snapped, outbuildings blown over, caravans overturned

F2

Importants

Significant tornado

50-69 m/s

Toitures soulevées, objets légers transformés en projectiles, structures légères brisées

Roofs torn away, light objects missiles generated, light structures broken

F3

Sévères

Severe tornado

70-92 m/s

Arbres cassés dans les forêts, murs de maisons renversés, projectiles de grandes dimensions

Trees broken in the forests, walls torn off, large missiles generated

F4

Dévastateurs

Devastating tornado

93-116 m/s

Quelques arbres emportés par le vent, maisons bien construites rasées, gros projectiles

Some trees carried by the wind, well-constructed houses levelled, large missiles

F5

Incroyables

Incredible tornado

117-142 m/s

Arbres emportés par le vent, fortes structures envolées, projectiles à grandes vitesses.

Trees debarked, strong frame houses lifted off foundations, automobile sized missiles fly through the air

Echelle de Fujita, vitesse et dégâts causés par les trombes - Fujita scale, wind speed and tornado damage

Intensité - Intensity Nombre de cas- Occurences

Fréquence - Frequency

F0

37

10,6 %

F1

83

23,7 %

F2

137

39,1 %

F3

78

22,3 %

F4

13

3,7 %

F5

2

0,6 %

Total

350

 

Ce sont surtout les trombes de forte intensité, causant d’importants dégâts et donc fortement médiatisées, qui ont été prises en compte dans la base de données. Celles d’intensité plus faible causent moins de dégâts et passent plus facilement inaperçues dans les médias. Depuis 1984, date du premier inventaire qui ne prenait en compte que les événements d’intensité supérieure ou égale à F2, plus d’une centaine de trombes de faible intensité ont été recensées.

The tornadoes of strong intensity, causing important damage and thus strongly mediatized, were especially taken into account in the dataset.  Those of lower intensity cause less damage and are less present in the medias.  Since 1984, date of the first inventory which took into account only the events of intensity higher or equal to F2, more than one hundred of tornadoes of low intensity were listed.

  

Localisation des trombes - Location of tornadoes

 

Localisation des 347 trombes répertoriées en France, 1680-2003 - Location of 347 tornadoes in France, 1680-2003

Les trombes sont concentrées dans la partie Nord-Ouest du pays (Nord-Pas-de-Calais, Champagne, Picardie, Normandie, Ile-de-France, Val de Loire, Poitou), dans le Sud (Languedoc) et dans l’Est (Franche-Comté). Par contre, il y a peu de cas de trombes dans les régions montagneuses (Alpes, Pyrénées, Massif-Central), exception faite du Jura.

Tornadoes are concentrated in the northwestern part of the country (Nord-Pas-de-Calais, Champagne, Picardie, Normandie, Ile-de-France, Val de Loire, Poitou), in the south (Languedoc) and the east (Franche-Comté). On the other hand, there are few cases of tornadoes in the mountainous areas (Alps, Pyrénées, Massif-Central), except the Jura.

  

Densité de trombes - Tornado density

Pour chacune des 22 régions françaises, il a été calculé une densité de trombes (nombre d’événements par unité de surface et par an). Celle-ci varie de 0,00 trombe pour 10000 km² et par an pour la Corse à 0,17 pour le Nord-Pas-de-Calais, la moyenne française étant à 0,05 pour la période 1960-2001. Dans l'état actuel des connaissances, la densité est 10 fois plus forte dans le Nord-Pas-de-Calais qu’en Auvergne. Cela peut s’expliquer par le fait que la base de données est toujours en construction et qu’elle est donc incomplète. De plus, la région Nord-Pas-de-Calais a été plus étudiée en comparaison des autres régions.

For each of the 22 French regions, a tornado density was calculated (occurrence of event by area unit and by year). This one varies from 0.00 tornado for 10000 km²/year for Corsica to 0.17 for Nord-Pas-de-Calais, calculated over the period 1960-2001. The density is 10 times stronger in Nord-Pas-de-Calais than in Auvergne. This can be explained by the fact the dataset is still in construction and that it is then incomplete. Moreover, the Nord-Pas-de-Calais region was relatively well studied compared to other regions.

 

Densité de trombes, 1800-2002, en trombes par 10000 km² et par an - Tornado density in France, calculated over the period 1800-2002, in tornado/10000 km² and per year

  

Occurrence annuelle - Annual ocurence

 

Occurrence moyenne annuelle des trombes en France, basée sur 341 trombes - Decadal annual average of occurrence of tornadoes in France, based on 341 reported tornadoes

  

Les fluctuations ne sont pas dues à un changement climatique mais très certainement à la méthode de collecte des données. La faible fréquence observée avant 1830 est due au manque de liberté de la presse et donc au faible nombre de journaux. La trombe meurtrière de Montville en 1845 a été bien rapportée dans l’ensemble de la presse française. Une des conséquences est que durant les années suivantes beaucoup de cas de trombes ont été rapportés dans la presse. Ceci explique qu’on observe plus ou moins la même fréquence durant la période 1840-1860 que pour la période 1960-1989. C’est aussi la période qui a été la plus étudiée. A partir de 1900, le nombre d’articles sur les trombes dans les publications scientifiques diminue et la lecture dans la presse devient plus longue (plus de titres, journaux plus grands, présence de publicité), aussi cette période a été moins travaillée. A partir de 1995-2000, le développement d'internet en France, permet un accès plus facile à l'information.

The fluctuations observed in the figure are not due to climatic change but almost certainly stem from the data-collection methods and from factors affecting how this sort of information was recorded at the time. The low frequency observed before 1830 may be due to the lack of freedom of the press and the resulting low number of newspapers. The deadly tornado which occurred in 1845 at Montville in Normandie were covered extensively in all French newspapers. One consequence was that during the following years tornadoes were more likely to be reported. As a result, the same frequency is observed for 1840-1860 as for 1960-1989. From 1900 onwards, the number of articles about tornado occurrences in scientific journals decreases and, in view of the fact that it takes longer to read newspapers (more frequent editions, longer newspapers cluttered with advertisements), we have focused less on this period. From 1995-2000, growth in use of internet in France leads to facilitate information access.

  

Distribution mensuelle et diurne - Monthly and diurnal distribution

Les trombes se produisent surtout durant la période chaude (Avril à Octobre), essentiellement durant les mois de Mai à Septembre. Août est le mois où l’on observe le plus souvent les trombes. Toutefois, les trombes ne sont pas absentes pendant la saison froide (Novembre à Mars). Celles-ci se produisent surtout dans l’Ouest de la France (Basse-Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes) où elles représentent environ 20 % des cas recensés. Les trombes qui se produisent pendant la saison froide sont souvent moins violentes (une seule trombe d’intensité supérieure ou égale à F4) que celles de la saison chaude.

Tornadoes occur especially during the warm season (April to October), essentially during May to September. August is the month when the most tornadoes are observed. However, tornadoes are not absent during the cold season (November to March). Those occur especially in the western part of France (Basse-Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes) where they represent more than 20 % of the listed events. The tornadoes which occur during the cold season are often less violent than those of the warm season (only one cold season tornado has had an intensity greater than F4).

  

Répartition mensuelle des trombes en France, basée sur 341 trombes - Monthly distribution of tornadoes in France, based on 341 reported tornadoes

Les trombes se produisent surtout de la fin de la matinée jusqu’à la fin d’après-midi, le maximum d’occurrence se rencontrant vers 17-18 heures. Cette répartition laisse suggérer une relation entre l’occurrence de la trombe et l’insolation. Les trombes nocturnes sont rares ; elles représentent environ 2 % des cas, et leur nombre est sans doute sous-estimé par manque de témoignages directs.

Tornadoes occur mainly at the end of the morning until the end of afternoon, with the maximum between 1700 and 1800 UTC. This distribution lets suggest a relation between the occurrence of tornadoes and the insolation. Nocturnal tornadoes are rare; they represent approximately 2 % of the cases, although their number is probably underestimated for lack of eyewitnesses.

  

Répartition horaire des trombes en France, basée sur 301 trombes - Hourly distribution of tornadoes in France, based on 301 reported tornadoes

Majoritairement, les trombes ont une direction SW-NE ou W-E (80 % des cas). On observe des trombes avec une direction S-N ou SE-NW sur le littoral méditerranéen.

Tornadoes move mainly from southwest to northeast or west to east (80 %). We observe tornadoes moving from south to north or southeast to northwest on the Mediterranean coast.

  

Trombes meurtrières - Killer tornadoes

En France, on a recensé 39 trombes meurtrières, c’est-à-dire 11 % des cas, dans l’état actuel de la base de données, soit un cas tous les 5 ans. Ce taux est surestimé, car la base de données est incomplète : les trombes les plus faibles, et donc les moins meurtrières, ne sont pas toutes recensées. Aux Etats-Unis, le taux de trombes meurtrières est d’environ 2 %. Les trombes meurtrières sont assez bien réparties sur le territoire national. Toutefois, les trombes meurtrières sont plus nombreuses dans le Nord-Pas-de-Calais, le Centre et le Languedoc-Roussillon. La majeure partie des trombes meurtrières font peu de victimes, 1 à 2 généralement. 7 trombes ont causé la mort de plus de 6 personnes ; celle de Montville (Seine-Maritime) en 1845, est responsable de la mort de 70 personnes. Les trombes meurtrières sont toujours présentes à notre époque, 3 cas entre 1980-1989, 2 cas entre 1990-1999, 1 cas entre 2000-2003.

In France, we have found 39 killer tornadoes, approximately 11 % of all the cases, in the current state of the database, i.e. one event every 5 years. This rate is very largely overestimated, because the dataset is incomplete. The weakest tornadoes, and thus least fatal, all are not listed. For comparison, in the United States, the rate of killer tornadoes is approximately 2 %. The killer tornadoes are distributed in a rather homogeneous way on the country. However, in Nord-Pas-de-Calais, in Centre and in Languedoc-Roussillon, killer tornadoes are more numerous than in the other regions. The major part of killer tornadoes do few victims, one or two generally. 7 tornadoes are responsible for the death of more than 6 people. The Montville tornado (Haute-Normandie) in 1845, was responsible for the death of 70 people. Killer tornadoes continue to occur; 3 events between 1980 and 1989, 2 events between 1990 and 1999, 1 event between 2000-2003.

  

Répartition des trombes meurtrières en France, basée sur 347 trombes - Distribution of killer tornadoes in France, based on 347 reported tornadoes

  

Occurrence décennale des trombes meurtrières en France, basée sur 347 trombes - Distribution of killer tornadoes in France, based on 347 reported tornadoes

  

Conclusions - Conclusions

Après le travail de Jean Dessens en 1984, il était nécessaire de faire une synthèse sur les trombes françaises, d’autant plus que le nombre de cas connus a été multiplié par trois.

Pour beaucoup de régions, les événements recensés sont rares et le nombre de cas où les paramètres de longueur ou de largeur sont inconnus est encore trop important. Aussi, le travail de collecte des informations se poursuit, à la fois sur la période contemporaine et la période historique.

After the work of Jean Dessens in 1984, it was necessary to do a new analysis of French tornadoes, especially as the number of known cases was multiplied by three.

In many regions, reports are rare enough that a very long record is needed. As a result, it is important to continue data acquisition, both for present events as well as historical events.

  

Bibliographie - References

Dessens, J. (1984) Les trombes en France. Climatologie et caractéristiques physiques. Commissariat à l’Etude et à la Prévention des Risques Naturels Majeurs, Paris, 31 p.

Paul, F. (1999) An inventory of tornadoes in France. Weather, 54, 217-219

Paul, F. (2000). A Developing Inventory of Tornadoes in France. Atmospheric Research, 56, 269-280

Paul, F. (2001). French tornadoes in 1999. The Journal of Meteorology, 26, 134-135

Paul, F. (2002). French tornadoes in 2000. The Journal of Meteorology, 27, 208-210

Paul, F et Petit-Renaud, G. (2000). Le risque de trombes en France. Publications de l’Association Internationale de Climatologie, Vol. 13, 284-291

 

 

Appel à témoignage

Vous avez vu ou vous avez entendu parler d’une trombe, d’une mini-tornade, contactez-nous...

Climat-Energie-Environnement
François PAUL
2, rue du Blanc-Mont
62140 Fressin
France
Tél. 03 21 86 67 99

Francois.PAUL3@wanadoo.fr

  

Trombes récentes - Recents tornadoes

 

Date Heure Lieu Département Intensité Longueur Largeur Direction
               
Date Hour Location Department Intensity Length Width Direction
02/01/99 15 Tours 37 F2 3,1 100 WSW-ENE
12/05/99 17 Nouziers 23 F1 10,5 50 W-E
18/05/99 16 Villasavary 11 F2 2,1   SW-NE
18/05/99 16 St-Papoul 11 F1 0,3    
27/06/99 13 Chalmazel 42 F2 4,0 80 SW-NE
19/09/99 11 Marignane 13 F2 5,5 150 SSE-NNW
20/09/99 15 Moulins-le-Carbonnel 72 F1      
18/10/99 6 Lavérune 34 F1 3,0 30 S-N
20/10/99 15 Marseillan 34 F2 6,0 50 SSE-NNW
25/12/99 11 Cardonville 14 F2 3,5 80 W-E
16/02/00 10 St-Eustache-la-Forêt 76 F3 6,0 150 WNW-ESE
16/02/00 12 Argentan 61 F1 2,0   WNW-ESE
25/07/00 18 Lamonzie-St-Martin 24 F1 1,2 50 WNW-ESE
12/09/00 12 Le Vernet-Ste-Marguerite 63 F1 0,7 70 WSW-ENE
19/09/00 13 Montpellier 34 F3 23,8 150 SSW-NNE
24/09/00 11 Kerfourn 56 F1 7,4 50 WSW-ENE
10/12/00 12 Houdain 62 F2 3,0 300 SW-NE
10/12/00 15 Mourmelon-le-Grand 51 F1   50 SW-NE
26/12/00 8 Le Castellet 83 F2 2,6   SSW-NNE
24/01/01 16 St-Geniès 24 F1 1,1 150 WSW-ENE
16/06/01 18 Sardieu 38 F1 1,1 140 SW-NE
13/07/01 15 Lurcy-le-Bourg 58 F2 3,0 50 SW-NE
13/07/01 17 Traînou 45 F1 0,6   SW-NE
19/07/01 16 Lafrançaise 82 F1 4,0 25 NW-SE
07/08/01 18 Fortel-en-Artois 62 F1 3,2 100 SW-NE
20/10/01 5 Villeneuve-lès-Maguelone 34 F1 1,8 75 SSW-NNE
26/08/02 1 Villeneuve-Loubet 06 F1 2,0 SSE-NNW
22/11/02 16 Tresboeuf 35 F0
31/01/03 12 Prats-de-Mollo 66 F1
26/04/03 11 Gommegnies 59 F1 2,1 SW-NE
09/09/03 14 Bordères-sur-l'Echez 65 F1 2,6 NNW-SSE

  

Liens - Links

TorDACH (Allemagne, Autriche, Suisse)            http://www.tordach.org 

Bewindo (Canada)                                            http://www.natureinsolite.com

The online tornado faq (Etats-Unis)                    http://www.spc.noaa.gov/faq/tornado

The tornado project online (Etats-Unis)              http://www.tornadoproject.com

I Tornado in Italia (Italie)                                    http://www.tornadoit.org

Torro (Royaume-Uni)                                        http://www.torro.org.uk